Manga

City Hunter Rebirth : le retour de Ryo Saeba.

L’histoire est assez simple en fin de compte. C’est l’histoire de Kaori, qui vit dans notre réalité. Oui, elle s’appelle comme la partenaire de Ryo Saeba (Nicky et Laura en français). Depuis le collège, elle est fan de City Hunter et de son univers, et surtout, elle est amoureuse de Ryo Saeba, le héros.

Alors qu’elle vient de fêter ses 40 ans, il est temps pour elle de faire le bilan de sa vie : elle est intérimaire et elle n’a jamais vraiment connu d’expérience avec un homme. Elle ne peut pas s’empêcher de comparer les hommes qu’elle rencontre avec Ryo. Ce même jour, elle part travailler. Malencontreusement, elle est bousculée dans la station de train, où elle va perdre connaissance. A son réveil, elle se rend compte que quelque chose a changé : elle est redevenue lycéenne !! Elle se rend compte également que la ville a changé : elle ressemble comme deux gouttes d’eau à celle dépeinte dans le manga.

Chose qu’il faut savoir, le manga ne reprend pas le début de la licence. On la reprend en cours. Le premier tome est vraiment pour installer l’histoire et inclure le nouveau personnage – Kaori AKA Saori. Bien évidemment, elle va être amenée à rencontrer ses idoles et à les suivre dans leurs palpitantes aventures.

Comme c’est une grande fan de la licence, elle connaît tout ce qui va se passer à l’avance, en essayant bien évidemment de ne pas interférer dans l’histoire. Pour elle, cela serait terrible que quelque chose soit perturbée. Bien évidemment, tout fin limier qu’il est, Ryo va vite se rendre compte que Saori a quelque chose de particulier et ne dit pas toute la vérité. Comment Saori va se sortir de cette situation ? Va-t-elle pouvoir continuer à suivre Kaori et Ryo ?

Il ne s’agit pas là d’un reboot mais bien d’une réécriture, en intégrant un nouveau personnage : Saori. Je me demande même si Saori ne serait pas, en fin de compte, la personnalisation du mangaka, tant elle est fan de la licence. Sans oublier le fait que le mangaka a gardé l’esprit même de ce titre, jusque dans l’humour plus que douteux de Ryo. Vous êtes maintenant un public averti 🙂 De plus, des scènes inédites sont intégrées, ce qui donne un petit coup de fraîcheur. C’est une manière originale de découvrir cette série culte qui a bercé les enfants du Club Do.

Connaissiez-vous City Hunter avant ce manga ? Dans quel manga aimeriez-vous vous réincarner ?

2 commentaires sur “City Hunter Rebirth : le retour de Ryo Saeba.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.