Réflexions

Livres papier VS eBooks.

Un contexte un peu particulier

Alors que, durant cette période de confinement, les Européens sont 41% environ en plus à lire des livres numériques, je me pose la question suivante : est-ce que je préfère les livres papier ou les livres numériques ?

Encore une fois, nous sommes dans un contexte bien particulier, exceptionnel, où les libraires, indépendants ou non, sont fermés, ou rouvrent en s’adaptant à la situation (Click and Collect, livraison de proximité etc.). Forcément; comme toute bonne lectrice que je suis, j’ai pas mal de livres papier à lire, mais j’ai toujours cette envie irrésistible d’acheter de nouveaux livres malgré tout. Malheureusement, les livres que je souhaite lire ne sont pas disponibles à la livraison. Je décide d’être patience pour faire un petit coucou un mon libraire et le soutenir à sa réouverture.

Cependant, des auteurs m’ont donné l’opportunité de découvrir leurs écrits sous format numérique, pour une plus grande facilité d’accès. Même si j’ai l’habitude de lire des manga ou des comics en ligne grâce à Izneo, c’est la première fois que je me mets à lire un roman dans ces conditions.

Ma première expérience

Je ne remercierai jamais assez l’autrice Déborah Perez de me donner l’occasion de lire le premier tome de L’Etoile de Lowilo, dont j’écrirai un article très prochainement. Même si j’adore l’intrigue, les personnages et l’ambiance, j’ai l’impression d’avancer moins vite que d’habitude. Pour que vous compreniez, je dois vous expliquer ma routine quand je lis un livre.

Quand je lis un livre version papier, j’ai l’habitude de regarder à quelle page commence réellement l’histoire et quand elle se termine (c’est-à-dire, que j’enlève les pages rajouter par l’éditeur etc.). Aussi, je regarde la taille de la police, l’espacement en les ligne et comment sont découper les chapitres (sur une nouvelle page ou non, avec une lettrine). Cela me donne une première idée sur la durée théorique de ma lecture. Ensuite, au fur et à mesure de ma lecture, je regarde à quelle page se termine mon chapitre en cours. Par conséquent, j’ai toujours deux marque-pages : un pour marquer où je me suis arrêtée, et un autre pour marquer le début du prochain chapitre. Et je fait de savoir que j’ai bientôt terminer mon chapitre, cela m’encourage à lire plus vite, comme si je devais atteindre un objectif. Je crois que c’est mon esprit de compétition qui prend le dessus à ce moment-là 🙂

Donc toute cette partie de ma lecture que je viens de vous décrire, je ne peux pas l’appliquer. Et je pense que c’est pour cela que j’avance beaucoup moins vite quand je lis un ebook.

Quelques avantages tout de même

Je ne pense pas que j’aurai eu le même discours dans d’autres circonstances, mais acheter des livres numériques peut avoir des avantages. Il faut avoir en tête que je suis très attachée à l’objet, et que j’aime les garder et les avoir sous les yeux.

Un gain de place

C’est certainement le premier avantage. Que ce soit dans la bibliothèque ou dans le sac, il est certain que la liseuse gagne quelques points face au livre version papier. D’ailleurs, j’ai toujours peur d’écorner la couverture de mon livre quand je le mets dans mon sac pour le lire dans les transports en commun ou dans une salle d’attente. Pour pallier ce problème, j’ai cousu main un booksleeve mais je ne suis pas très sûre de son efficacité (ni même de mes talents de couturière).

La possibilité de switcher d’une lecture à une autre

Je sais que plusieurs d’entre vous aiment lire plusieurs livres en même temps. Personnellement, je ne peux pas ! A part peut être lire un manga alors que je suis en train de lire un roman – pourquoi pas.

Cependant, je pense que pour les lecteurs qui aiment avoir deux ou trois lectures en simultanée, cela doit être une bonne alternative pour switcher facilement. Pratique aussi quand on n’a pas à choisir quel livre on va mettre dans le sac pour le continuer plus tard en voyage. Encore une fois, j’ai du mal à me projeter car ce n’est pas du tout dans mes habitudes.

Un enjeu économique

En cette période exceptionnelle, je trouve que la lecture numérique représente une vraie aubaine économique pour les autrices et les auteurs, ainsi que pour les libraires qui ne peuvent pas vendre normalement. Soit vous acheter sur des sites de reventes, soit vous pouvez acheter sur le site de l’éditeur directement.

Toutefois, je pense surtout aux autrices et auteurs qui sont en autoédition. On a souvent montrer du doigts Amazon, mais il faut savoir que beaucoup d’écrivains passent par cette plateforme pour pouvoir vendre leurs livres. Dans ce cas, les auteurs sont directement rémunérés par les achats que vous faites.

Au déconfinement, pensez à vos libraires

Je voulais vraiment terminer sur ce point. Car je pense à tous les libraires qui sont à la limite de la faillite. Quand il sera possible, pensez à aller les voir, à acheter des livres, tout en respectant les gestes barrière bien évidemment.

Actuellement, vous pouvez commencer à les aider en achetant vos livres en Click and Collect ou alors en achetant des bons d’achat à utiliser dès la réouverture. Je vous mets alors le lien qui recense toutes ces actions :

https://www.jesoutiensmalibrairie.com/toutes-les-actions/

N’hésitez pas à consulter ce site et voir ce qui se fait près de chez vous !

2 commentaires sur “Livres papier VS eBooks.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.