Romans

Pax Deorum – Livre I : Il était une fois, Rome…

Début du IVe siècle avant J-C. Rome est en passe de dominer complètement le Latium, une région fertile du centre de l’Italie. Puissante, la ville bouillonne pourtant intérieurement. Les intrigues familiales et politiques au Sénat et dans les grandes maisons, les querelles d’ego, ainsi que les affaires sales dans les quartiers populaires aux mains des bandits, sont le lot quotidien de la Ville. Celle-ci est également confrontée aux menaces croissantes des peuples voisins, notamment étrusques, l’obligeant à mener des guerres continuelles. C’est ainsi que depuis plusieurs années Rome assiège la cité de Véies qu’elle ne parvient toujours pas à soumettre. A tout cela s’ajoutent d’étranges évènements qui se multiplient jusque dans les campagnes environnantes. Des phénomènes que personne ne parvient à interpréter et qui poussent les Romains à s’interroger sur leur destin. Est-ce un signe des dieux ? Ont-ils eut tort d’entreprendre leurs guerres ? De quelle nature est la menace qui pèse sur Rome ?

Une saga à la croisée des chemins des séries Rome (pour l’ambiance), Game of Thrones (pour son aspect politique) et Dallas (pour les intrigues), avec une dose de fantastique.

Sorti le 21 mars 2020, écrit par Cédric Plouvier.

L’auteur le dit lui-même : il s’agit d’une saga qui est dans la même veine sur Game Of Throne, mais chez les Romains antiques. Cette saga pensée en 10 tomes, nous plonge dans la vie de Romains, quelque soit leur rang dans la société : citoyens, esclaves, sénateurs, membres de l’armée. Marteler de conflits, complots et jeu de pouvoir, Pax Deorum est digne d’un vrai peplum.

Ce roman, véritable immersion dans la Rome antique, est aussi une véritable expérience historique. En effet, son auteur est aussi un historien et ça se sent. Toutes ces précisions, le vocabulaire employé, la précision des événements. D’un côté, je trouve que cela apporte du réalisme à l’histoire, et je pense que cela peut être un bon outil pour les étudiants en Histoire afin de mieux appréhender cette période. De l’autre, je trouve que cela apporte de la lourdeur au récit. La précision de vocabulaire ponctuant trop souvent le récit. Toutefois, je ne peux que féliciter la qualité de la plume de l’auteur.

Son blog ◀▶ Acheter son livre

Un commentaire sur “Pax Deorum – Livre I : Il était une fois, Rome…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.