Romans

Le Cylcle de Barcil – Etolien le Manchot

Étolien, un aventurier aussi taciturne que solitaire, est un étranger dans la cité du Val d’Aquelys, la capitale aux mille facettes du royaume de Tigyl. Traînant dans son sillage un passé chargé, le géant natif des contrées lointaines de l’Ouest vient tenter le sort là où tout reste possible, où chaque rencontre peut ouvrir une brèche dans le tissu du destin.

Quelque chose se trame dans les rouages du pouvoir de Tigyl, le colosse le sent. Les ténèbres frissonnent là où le roi n’est plus vraiment le roi, où la loi n’est plus édictée que par le fil de l’épée. Nichés dans l’ombre, les conspirateurs attendent et échafaudent des stratagèmes pour que viennent des jours où le trône serait leur.

Alors c’est vers la Guilde des Assassins que la fortune de l’homme bardé de cicatrices le porte. Ici, dans les bas-fonds de la cité, sa réputation n’a pas encore fait écho, et il est prêt à se salir les mains pour faire ruisseler l’or à ses pieds. Mettre sa lame au service de la Guilde sera pour lui un moyen de gravir les échelons permettant aux hommes de cran d’être craints et respectés… ou assassinés.

L’aventurier survivra-t-il aux jeux qui sont à l’œuvre dans les égouts de la ville ?
Parviendra-t-il à se tailler une réputation digne de sa hardiesse ?

Sortie le 1er septembre 2017, écrit par Jean-Marc Dopffer.

Avant toute chose, il faut savoir que Le Cycle de Barcil est un projet littéraire qui se composera de 10 récits courts. Chaque récit peut se lire indépendamment des autres. Le tout sera finaliser par un roman qui regroupera tous les personnages dans une grande et belle aventure. Aujourd’hui, je vous parle d’Etolien. Au début, j’étais un peu réticente à la lire puisque je n’avais pas lu les autres récits. Et effectivement, chaque nouvelle est bien indépendante des autres.

Je pense que le synopsis résume bien l’histoire et je n’ai rien à ajouter. Le récit est très facile à lire, même si, de temps en temps, des mots et des verbes très peu usités font leur apparition ici et là. Je trouve que cela donne quelques lettres de noblesse à ce récit. Après ces 54 pages, je reste un peu sur ma faim. J’aurais bien voulu en savoir plus sur le personnage, sa psychologie, où tout simplement sur le royaume dans lequel il évolue. Toutefois, l’histoire et la plume me donnent envie d’en savoir plus et d’espérer de voir le roman sortir un jour.

Son site Internet ◀▶ Son Instagram ◀▶ Son Twitter ◀▶ Acheter ses livres

Un commentaire sur “Le Cylcle de Barcil – Etolien le Manchot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.