Romans

L’Etoile de Lowilo : la nouvelle saga fantasy.

Lord Owen est l’héritier des contrées de Terre d’Or où se dresse Yulta, une cité prospère, bâtie à la naissance du Nouveau Monde. Il fut désigné comme tel par une créature sans âge, le Lo’El, au grand dam de son frère, Silmar.

Jeune et épris de liberté, Owen n’est pas préoccupé à porter la couronne. Indiscipliné et rebelle aux conseils de son mentor, que tout le monde appelle Le Vieux, Lord Owen, va perdre le bijou qui légitime sa succession et découvrir, par son intrépidité et sa curiosité, un secret ancestral qui transformera son destin.

Mais alors que les Princes du Jade Noir, puissants seigneurs qui scellé un pacte de paix avec Terre d’Or, s’annoncent au palais, des pirates réapparaissent près des côtes voisines. Owen semble avoir disparu et la rumeur qu’il ait perdu le Lo’El se propage comme une traînée de poudre. Dans l’ombre, son frère s’en réjouit et dans un monde oublié, le Maître des Crépuscules se réveille de son sommeil millénaire, ne présageant rien de bon.

Tout d’abord, je tiens remercier l’autrice, Déborah Perez, qui m’a fait confiance en m’envoyant le premier tome de L’Etoile de Lowilo en format numérique. C’est ma première collaboration avec une autrice. C’est également le premier roman que je lis sous ce format (je vous en parle dans un précédent article). Je vais vous donner mon avis tout en essayant de ne pas vous révéler l’intrigue. Désolée par avance si parfois je suis évasive.

L’autrice nous emmène dans un univers qui n’est pas le nôtre. Dans ce récit fantasy, nous allons à la rencontre d’une famille royale, les Elm, une longue lignée qui règne sur La Terre d’Or. La magie et les créatures fabuleuses ne leur sont pas étrangères. En effet, ils ont accès à un savoir qui ne vient pas de leur contrée, mais celle de l’île du Jade Noir.

La présentation des personnages et de l’environnement permet aux lecteurs de se plonger dans un univers qu’il n’est pas difficile à imaginer, même si l’autrice laisse aux lecteurs un peu de marge de liberté. Je m’imagine bien Owen, le Prince héritier, ainsi que son frère, Silmar. J’ai l’impression qu’ils sont différents, voire opposés, que ce soit aussi bien au niveau du physique qu’au niveau du tempérament.

Le début est un peu lent, certainement pour qu’on puisse s’imprégner des personnages et des lieux, comme si nous naviguions dans cette contrée différente de la nôtre. Toutefois, tout s’accélère dès qu’un nouveau personnage clé fait son apparition, sans pour autant savoir pourquoi, jusqu’à ce qu’on arrive aux derniers chapitres. Le rythme est haletant et donne envie de parcourir de plus en plus vite les chapitres. L’attente est insoutenable. Personnellement, je me suis attachée à Owen, ainsi qu’à Sowé Lisander. Et je suis sûre qu’en lisant ce premier tome, vous serez dans le même cas que moi.

La mythologie qui est présentée dans ce livre est tout à fait inédite : il ne me semble pas qu’il y ait des références à d’autres croyances que je connais. Et c’est cela qui m’attire également dans ce roman. C’est parcourir un univers qui m’est totalement inconnu. C’est la raison pour laquelle j’aime tellement lire. De plus, le mysticisme qui est présent rajoute de l’enthousiasme dans ma lecture.

Maintenant que je connais la fin de ce tome, j’ai vraiment hâte de lire la suite de cette saga. Les derniers chapitres soulèvent des questions sur l’avenir de ce royaume et j’espère que nos héros arriveront à éviter le pire. Même si le mal qui les menace semble invincible. J’espère pouvoir lire la suite très prochainement.

Une mention spéciale pour Déborah, qui est restée accessible pendant ma lecture. Pour en savoir plus sur l’univers, je vous invite à visiter le site de l’autrice.

4 commentaires sur “L’Etoile de Lowilo : la nouvelle saga fantasy.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.